Cours de Poterie

Recherche dans le blog

Blog du Village de La Poterie en Martinique

Feuilletez les nouvelles, informations, programmes, animations, évènements -Poterie Village Martinique

Aubervilliers : la Villa mais d’ici, un village d’artistes bien gardé | Poterie Construction Martinique

jeudi, mai 25, 2017
Aubervilliers : la Villa mais d’ici, un village d’artistes bien gardé | Poterie Construction Martinique
Série A/5 Friches d’artistes. Ils font vivre des lieux désaffectés, en ont fait leur espace de travail, leur lieu de création, parfois un espace d’exposition. Tout au long de cette semaine, nous vous proposons de découvrir quelques-uns des squats d’artistes que compte la Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, la Villa mais d’ici à Aubervilliers.

Ce petit paradis au cœur du quartier Quatre-Chemins-Villette n’a rien à envier à l’Académie de France à Rome. Pourtant, aucun palais ne surplombe la rue des cités et derrière ce modeste portail rouge, difficile d’imaginer que 42 artistes travaillent au quotidien.

La Villa Mais d’Ici est une friche culturelle de proximité. Elle accueille une vaste communauté d’artisans, d’intermittents du spectacle, de musiciens et de plasticiens. Mais comme le répète souvent Pernette, chargée de l’administration du lieu, «La villa Mais d’Ici n’est pas un squat d’artistes, mais un collectif qui loue à un privé en bail commercial depuis 2003».

Cette friche industrielle de 3 000 m2 a conservé les traces de son histoire. Réutilisé en garde-meuble, un box à cheval témoigne de l’existence d’une usine à charbon au XIXe siècle. La grande halle industrielle qui protégeait les matériaux abrite aujourd’hui une trentaine de minuscules ateliers.

Comme dans un film de Tim Burton
Chaque artiste a décoré son espace à sa manière. On se croirait dans un film de Tim Burton. Du haut d’un balcon de gigantesques marionnettes fixent les visiteurs, en bas dans un petit atelier sombre, un jeune homme téléguide un chat fait de conserves et fils de fer. Une petite roulotte trône au centre de la halle et des chaises ont été suspendues au plafond.

Dans les années 1990, la friche a été réinvestie par une société de multimédias. Le collectif a hérité de belles salles de répétition, de petits bureaux et d’un immense cyclorama qu’il loue à moindre coût. Ce qui participe au chiffre d’affaires du centre, autonome économiquement à 70 %.


Pour lire l’article complet de Lola Bodin Adriaco.

Pour en savoir plus, contactez Poterie Village Martinique.

Pour PLUS D'INFO, contactez Village de la Poterie en Martinique.

Voir l'OFFRE GLOBALE de Poterie Village Martinique.